MIA

Publié le par Eine Kuh in Germanie

J'ai découvert Mia en regardant le film Führer Ex. Un film sur la RDA, super bien, dont j'ai déjà parlé, porté par une bande-son que, à peine le film terminé, j'ai à tous prix voulu retrouver.

La chanson du générique de début est une reprise de l'hymne de la RDA ("Auferstanden aus Ruinen" = "Bâti à partir des ruines"), une chanson qui en soit était déjà d'une naïveté réal-socialiste époustouflante, et dont le traitement qu'en fait Mia me plaisait au plus haut point.
Auferstanden aus Ruinen est immédiatement rentré dans mon top 50 et n'en est jamais sorti.



Le générique de fin était aussi pas mal du tout.

"Alles Neu"
(pas possible de mettre la vidéo directement, il faut aller la voir là)

Une chanson qui flaire bon la jeunesse révoltée de 68.

Ce n'est qu'en allant faire un tour sur wikipedia que j'ai découvert avec stupeur que Mia n'était pas le nom de la chanteuse (qui s'appelle Mietze) mais du groupe (initiales dont l'exacte signification inconnue a fait couler beaucoup d'encre, et à vrai dire, on s'en fous pas mal). Ca, à la rigueur, je serais arrivée à m'en remettre. Mais alors que j'aurais daté cette chanson fin des années 80, voire années 90, et bien pas du tout, le single date de 2001, ni plus ni moins.
Avec un style volontairement rétro, mais du (presque) nouveau quand même.
Mais ce qui me rend encore plus stupéfaite, c'est de voir avec quelle vitesse le groupe a dû évoluer dans son style. Le nouvel album date de 2007. J'y ai jeté un coup d'oeil il y a longtemps, et à vrai dire je n'ai pas du tout aimé. De la pop sans force, rien de plus.

Revenons aux commencements.
MIA est donc un groupe, qui existe depuis 88 (mais sous un autre nom), et dans lequel vont entrer Mietze et ses copains du lycée John-Lennon (Winnie, chut, je t'entends d'ici...) à Berlin.

Je ne trouve nulle part aucune chanson datant d'avant 2001, ce qui me fait conclure que "Führer Ex" a pas mal participé à faire connaître ce groupe. A moins que ce ne soit leur "Elektropunk-Remix" de 2001, qui paraît-il a fait un carton dans les boîtes de nuit cette même année.

S'agit-il de cette chanson ? Je ne sais pas trop, mais ce qui est sûr c'est qu'elle est de MIA, et date de 2001 :


Bizarre. Pas tout à fait nul d'ailleurs. Mais je suis une tare totale en electro et techno, je suis incapable de juger.

Enfin on parle un peu du groupe.
En 2004, ils sont envoyés à l'Eurovision pour représenter l'Allemagne avec leur chanson "Hungriges Herz" (coeur affamé).
Là encore, impossible de trouver de vidéo de l'Eurovision même, mais en cherchant bien, on trouve ça :


Je retrouve déjà un peu Mia tel que je m'aime.
Bon. Je suppose qu'ils n'ont pas gagné quand même.

Pas beaucoup d'informations sur la suite.
Puis, en 2007, comme je vous l'ai dit, le groupe sort son nouvel album, que je trouve assez insipide.

"Tanz der Molecule" (la danse des molécules)


Mia, à ce qu'on dit, se débrouille vraiment super bien en concert.
"Machtspiel". Parce que Mia, qu'on se le dise, est un groupe engagé, et plutôt très très beaucoup rienté gauche (pourtant taxés de nationalisme en 2003 pour des raisons assez tirées par les cheveux (ils ont employé rouge, jaune et jaune dans une même phrase, et ça a été vu comme une métaphore des courants politiques... mais je n'ai pas très bien compris moi non plus)).



"Je hais la guerre, j'aime la vie". Des paroles très très recherchées donc.

Dites-donc, mais aurais-je trop rapidement jugé leur dernier album ? Il y a quand même peut-être quelque chose à en tirer finalement.

Petite conclusion toute personnelle sur le groupe :
Je trouve que MIA a un peu de mal à se trouver un style. Ils se sont déclarés electros après avoir eu un grand succès avec "Elektro Remix", puis ont été plutôt classé dans la Neue Welle (Nouvelle Vague) tout en se disant electro-punk, pour finir par tomber dans le pop un peu fade, puis soudain retrouver leur punk-pop... Bref, difficile de s'y retrouver.
Les textes m'impressionnent beaucoup moins que ceux des groupes dont j'ai déjà parlé jusqu'ici. Pas beaucoup de nuance, des chansons engagées avec un message clair, un peu trop à mon sens.
Mais enfin, je reste une fan. MIA ne délogera pas de ma discothèque de longtemps.

Publié dans Général - musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article