Sido

Publié le par Eine Kuh in Germanie

Si y'a vraiment un truc moche, c'est bien un allemand qui chante du rap.

Sido n'échappe malheureusement pas à la règle.
Je dis "malheureusement", parce que j'aime énormement Sido, mine de rien. Ses textes sont vraiment attachants, simples et efficaces. Un peu naifs parfois, parce qu'ils portent un énorme amour pour tout ce qui l'entoure tout en décrivant une réalité crue, moche, grise et triste.
La façon d'écrire de Sido fait un peu penser aux textes les plus mélancoliques de Diziz ("Dans tes rêves", sa chanson dédiée à sa mère, "Poisson rouge" et autres).

Enfin, malheureusement, le rap allemand, ça passe vraiment pas.

Il y a quand même une chanson qui me tient à coeur. A cause d'un seul effet sonore de la langue. C'est peu, mais c'est déjà ça.
Il s'agit d'une de ses plus célèbres chansons, "Mein Block".
Sido y parle donc de son bloc. Un rappeur français appellerait ça "ma cité".
"Cité", ça sonne mieux en français que "bloc", ou "barre".
Renaud aurait appelé ça "Mon HLM". Ben tiens, justement, il l'a fait...

"Mein Block", c'est donc une chanson sur un immeuble. Et le principe est le même que chez Renaud : on passe d'appart en appart. Sauf que le HLM de Sido ne fait pas 8 étages mais 16. Et surtout que ce n'est pas une société de gros bofs que décrit Sido, mais la société des pauvres paumés de Berlin, très fric & sex, qu'il dépeind avec beaucoup d'amour.
C'est une chanson d'amour pour son "Block", pour son quartier, sa ville, sa vie, Berlin.
Et je trouve enfin une lueur de beauté dans le refrain, où le "mein" repris encore et encore exprime magnifiquement l'attachement à ce quartier pourri. Il est pourri, mais c'est le sien. "Mein" est un mot magnifique, tellement plus expressif que notre "mon" français tout mou.


Publié dans Général - musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article